Dossier  
 
 

Document d'orientation de la table de prévention suicide du Regroupement des organismes de base en santé mentale de Mauricie/Centre-du-Québec
30 janvier 2014
RUBRIQUES

Dispositif communautaire de la prévention du suicide en Mauricie/Cente-du-Québec

_________________________________________

Les organismes de la Table de prévention du suicide du ROBSM (par ordre chronologique d'implantation)
_________________________________________

L'esprit communautaire en prévention du suicide
_________________________________________


 

LE DISPOSITIF COMMUNAUTAIRE DE LA PRVENTION DU SUICIDE
EN MAURICIE/CENTRE-DU-QUBEC



 

 



Annexe
1


 

 

 

 

 

Le terrain d’action des organismes communautaires du Mauricie/Centre-du-Québec en prévention du suicide est délimité par le découpage du territoire québécois en régions administratives depuis les grandes réformes de l’État, amorcées dans les années 1960. Il y a eu d’abord, depuis 1966, la région 04 ( Mauricie/Bois-Francs), étendue de part et d’autre du Saint-Laurent. Elle fut maintenue jusqu’en 1997 pour former deux nouvelles régions dans le même périmètre: la Mauricie, au nord du fleuve (région 4), et le Centre-du-Québec, au sud (région 17). Toutefois, dans sa logique de décentralisation administrative, l’État québécois a veillé à maintenir certains services communs aux deux nouvelles régions, dont celui de la santé.

Pour beaucoup, d’ailleurs, l’intégration depuis 1986 des organismes communautaires dédiés à la santé mentale de Mauricie et du Centre-du-Québec dans une même organisation, l’actuel Regroupement des organismes de base en santé mentale de Mauricie/Centre-du-Québec (ROBSM), tient de cette lourde réalité administrative qui invite à la concertation et à la collaboration des acteurs communautaires œuvrant au sein d’une même « région sociosanitaire », telle que définie par l’État. Le ROBSM, dont on trouvera une présentation à l’annexe 1, est en effet le truchement principal des rapports entre sept organismes communautaires dédiés à la prévention du suicide et l’Agence de santé de Mauricie/Centre-du-Québec.

Ces organismes réunis dans le ROBSM y forment la Table de prévention du suicide. Instituée en 2004 lors d’une réforme en profondeur du ROBSM, la Table agit depuis bientôt une décennie comme l’organe privilégié de partage, de coordination et de coopération du mouvement communautaire en prévention du suicide en Mauricie/Centre-du-Québec.

Cela étant, il nous faut bien souligner que la prévention du suicide se pose d’emblée comme préoccupation et motif d’intervention dans les pratiques de la trentaine d’autres organismes du ROBSM, dont les activités couvrent un large éventail thématique par grand secteur d’activité. Et il en est ainsi encore pour d’autres organismes communautaires de Mauricie/Centre-du-Québec dont l’action se déroule hors du ROBSM et à qui s’impose aussi la dure réalité de la question suicidaire. Cela dit, la Table du ROBSM formant le cœur de l’intervention communautaire en prévention du suicide dans la région, nos propos se limitent à l’œuvre de celle-ci et n’engagent qu’elle-même.

Ensemble, la Mauricie et le Centre-du-Québec représentent un vaste territoire découpé dans l’axe du Saint-Laurent entre Québec et Montréal, les deux grandes agglomérations québécoises. Il s’agit d’un espace fortement différencié du nord au sud, peuplé d’un demi-million d’habitants répartis à peu près également de chaque côté du fleuve. Globalement, le dispositif communautaire en prévention du suicide y apparaît bien représentatif des grandes composantes de l’habitat, ses propres découpages administratifs autour des principales concentrations urbaines recoupant ceux des centres de santé et de services sociaux (CSSS) de la région sociosanitaire.

 

 
Copyright © 2013 ROBSM
Accueil | Lexique | Dossiers | Cartes | Continnum | Crédit | Nous joindre